Les différentes chausses de wakeboard

Après avoir fait un focus sur les différents types de planches de wakeboard, nous allons aborder ici un autre point aussi indispensable que la planche : les chausses de wakeboard

Nous allons présenter les différents systèmes de chausse wakeboard ainsi que les astuces pour chaque système s’il y’en a afin que vous puissiez progressé.

1. Le système à strap

Ce système à strap est parfait pour deux raisons:

– la première est qu’il est le système par excellence pour éviter de se faire mal. En effet, le pied sort tout seul lorsque vous tombez

– le deuxième point est que vous pouvez l’utiliser pour tester des tricks qui vous font peur sans vous blesser

2. Les chausses ouvertes

Ce sont les modèles les plus polyvalents car vous avez la possibilité d’avoir 4 à 6 tailles par ce système. Si vous ridez en famille et que vous avez des chausses ouvertes, cela vous permet de rider avec un modèle d’entrée de gamme et d’avoir un bon maintien pour réaliser les premiers tricks. Avec ces chausses, le niveau du rider est variable, du Ollie aux rotations sur module, blocages et kicker.

Par contre, ce sont des chausses qui ne sont pas très précises notamment pour les personnes qui sont à la basse limite de taille. Ils vont avoir le pied qui flotte dans la chausse. Par ailleurs, si vous ridez avec de l’eau à basse température, nous vous conseillons vivement de mettre des chaussettes en néoprène pour garder vos pieds au chaleur ay risque d’avoir le bout des pied gelés.

3. Les chausses fermées

Ce sont les chausses les plus utilisés sur les parks.

Ce sont des système précis qui, généralement, permet de rentrer que 2 tailles de pieds dedans afin que le maintien se fasse au mieux. Ce sont donc des chausses précises, qui permets d’obtenir de grands maintiens. Ces chausses sont souvent accompagnées de système de scratchs ou de lacets.

Les lacets ou les boucles de lacets ont tendance à se casser et c’est d’ailleurs à partir de là que des marques spécialisées dans des lacets ou des boucles de lacets ont vu le jour. Ceux des fabriquant étant fragiles la plus part du temps.

Concernant le scratch, le maintien est bon mais moins optimum que les lacets.

Par contre, le hic se pose quand vous tombez et que vous revenez à pieds. Il faudrait un câble park qui entretient ses rives pour un retour sans douleur.

4. Chausse à chausson

Ces nouveaux modèles de chausses sont arrivés sur le marché ces dernières années. Elles proposent un chausson amovible pour pouvoir marcher sur la rive sans se faire mal. Ce qui vient gommer le problème précédent. En revanche, ce chausson ajoute un poids supplémentaire qui tourne autour de 1300 grammes alors qu’une paire de chausse fermée standard pèse environ 1050 grammes pour les chausses fermées standard. De plus en plus de riders s’orientent vers le coté confortable.

5. Chausse à fixation + boots

Le dernier système présenté vient du snowboard avec un système avec boots et un système de coque avec des sangles à crémaillères.

Avec ces chausses, le confort est poussé à l’extrême. Il n’y a pas vraiment de différence avec le système précédent.

Pour les cotés négatifs, c’est plus fragile que les autres systèmes de chausses. On casse facilement de petites pièces ou bien le chausson s’abîme au bout d’un certain temps à cause du frottement.

Posts created 8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires